// Vous lisez...

1. Un peu d’histoire...

L’histoire des perles

Les premières perles connues sont liées à l’homme de Neandertal. Elles ont été retrouvées à La Quina (17)en France,vers 38000 ans environ avant J.-C, sous forme de dents et d’os d’animaux incisés et portés en pendentifs.

Par ailleurs les perles fabriquées par l’Homo Sapiens n’apparaissent pas en grand nombre avant la première période du Paléolithique supérieur d’Europe Occidentale, le Châtelperronien (vers 31000 av. J.-C.). L’un des plus anciens dépôts de perles a été trouvé dans la Grotte du Renne à Arcy-sur-Cure en France, datant de 31000 avant J.-C. : des dents de renards, de hyène, de loup, de renne, d’ours et de marmotte ont été manifestement incisées et indentées pour être suspendues ensemble en collier. Des perles faites de coquilles fossiles ont été trouvées sur une série de sols d’occupation d’un abri sous roche calcaire dit "abri pataud", dans le sud Ouest de la France. Ils datent d’entre 30000 et 19500 ans av. J-C.

Un artisanat de plus en plus évolué se développa pendant le Gravettien de l’aurignacien (30000-18000 av J-C), à peu près contemporain des premières peintures et gravures rupestres d’Europe. A la fin du paléolithique supérieur (17000-10000 av. J-C), la forme des perles, tout comme leur agencement, deviennent plus complexes.

Catégories